Couvrir les pieds des rosiers avec des vivaces

Arbustifs ou grimpants, isolés ou en massifs, remontants ou pas, les rosiers n’ont pas leur pareil pour embellir un jardin, aussi petit soit-il. Par leur floraison qui illumine l’été, par leurs douces fragrances aussi, ils donnent un charme indéniable aux plates-bandes, pelouses, ou murs quelque peu disgracieux. Pourtant, s’il y a bien une partie des rosiers qui paraît moins esthétique, c’est le pied. Et les massifs paraissent souvent bien nus. Rassurez-vous, le rosier peut parfaitement être associé avec d’autres plantes, telles que les vivaces qui composeront ensemble des scènes végétales esthétiques et durables.

Pourquoi fleurir le pied des rosiers ?

Les rosiers sont surtout beaux pour leurs fleurs. Toutefois, qu’ils soient arbustifs ou grimpants, ils ont tendance à avoir un port raide. Quant aux fleurs, pour beaucoup, elles s’épanouissent aux extrémités des tiges. Et le résultat est inesthétique : les pieds sont nus tout comme les massifs. Et ça ne s’arrange avec les années car les rosiers tendent à se dégarnir avec le temps. Certes, on peut pailler mais la solution réside plutôt dans le fleurissement de ces pieds avec des vivaces. Pour cacher ce que l’on ne saurait voir.

Pour composer un riche tableau végétal

On le sait, la diversité est dans la nature. En associant des vivaces aux rosiers, on compose des massifs agréables à l’oeil, plus naturels. Et au vu du nombre de vivaces, on peut créer des espaces végétalisés qui correspondent à tous les styles de jardin. Il suffit par exemple de jouer sur les couleurs : soit on opte pour un camaïeu de différents roses, rouges, rehaussés de blanc, soit on fait dans le contraste en associant par exemple du jaune avec du bleu. On peut aussi jouer sur les tailles de vivaces en plantant des couvre-sols ou d’autres au feuillage plus dense.

Pour souligner la beauté des rosiers au fil des saisons

Certaines plantes vivaces aux fleurs discrètes et légères vont souligner la beauté des rosiers en cachant justement ce qui n’est pas le plus esthétique. Les fleurs des rosiers seront ainsi mises en valeur. Loin de leur voler la vedette, les vivaces vont sublimer les roses. Ainsi, les lavandes ou le gypsophile, souvent utilisé en bouquets, feront un mariage réussi avec les rosiers.

Pour protéger les rosiers

En plantant des vivaces aux pieds des rosiers, on occupe le terrain et on empêche les mauvaises herbes de pousser. Et c’est autant de temps de gagner à admirer son jardin plutôt qu’à le désherber. De même, en se garnissant de feuillage, les vivaces procurent une ombre bienfaisante aux rosiers qui affrontent plus facilement les chaleurs estivales. Et il est moins nécessaire d’arroser. Enfin, en fanant, le feuillage des vivaces forme une protection qui permet aux rosiers de mieux supporter les frimas de l’hiver.

Quelles vivaces planter aux pieds des rosiers?

Par leurs fleurs légères aux nuances douces, ces vivaces feront un mariage réussi avec la plupart des rosiers. A vous de jouer sur les couleurs suivant vos envies…

géranium vivace

Les géraniums vivace sont très pratiques et esthétiques pour réaliser des couvres sol au pied de vos rosiers

    • Les géraniums vivaces : suivant les variétés, les géraniums vivaces vont former un tapis couvre-sols ou une touffe dense. Ils sont parfaits pour habiller les pieds de rosiers car ils cumulent tous les atouts : grande rusticité, adaptation à toutes les situations, même les plus ensoleillées, floraison de mai aux premières gelées, aspect naturel et champêtre. Sans oublier leurs teintes douces qui s’accordent bien avec celles des roses.
    • Les népétas : avec leurs fleurs bleues et leur feuillage gris-vert, les népétas s’associent bien aux rosiers. Là encore, la floraison s’étale de mai à octobre et leur port dressé permet de combler les vides. Les népétas sont également très mellifères.
    • Les penstemons : avec leur silhouette buissonnante, ils donnent un esprit bucolique aux massifs de rosiers. Leurs fleurs proches de celles de la digitale craignent toutefois les grosses chaleurs et le froid.
    • Les gauras : leur floraison délicate rose ou blanche fait merveille avec les rosiers aux mêmes couleurs douces. Les gauras apportent de la légèreté aux massifs.
    • Les coquelourdes : ces vivaces au feuillage argenté et tomenteux forment des touffes denses et compactes dans les massifs. Les fleurs aux différentes nuances de rose ou blanches s’épanouissent de mai à septembre.
    • Les campanules : les campanules s’adaptent à toutes les envies puisqu’elles existent en port dressé ou en couvre-sols. Elles fleurissent à profusion tout au long de l’été et nécessitent très peu de soins.

Les vivaces sont donc à plusieurs égards des compagnes idéales pour les rosiers. A la condition que chacun respecte l’espace vital de l’autre. Plantez vos vivaces à au moins 40 cm des pieds de rosiers et attendez que ces derniers aient atteint une certaine maturité (au moins deux ans) avant de leur proposer de la compagnie.

Leave a Reply